Conseils concernant la supervision en cabinet

Vous vous apprêtez à appliquer vos connaissances dans un tout autre cadre et à d’autres patients qu’à l’hôpital…

Bénéficier de la supervision compétente et régulière d’un médecin formateur rendra cette expérience tellement plus riche…

Les obstacles à bénéficier d’une supervision optimale sont nombreux, allant de la surcharge de travail et au manque de temps dans le cabinet, jusqu’au manque de pratique de la supervision et du feedback des deux partenaires….
Pourtant la proximité entre le formateur et son “apprenti”, une bienveillance réciproque, etc… en fait une opportunité idéale.

Étant le principal bénéficiaire d’une supervision de qualité, voici quelques conseils :

  • Agender et organiser les moments de supervision.
    Le temps étant rare dans une journée de cabinet, si du temps de supervision n’est pas agendé, il risque fort d’être remis à “une autre fois”…
    L’agenda étant dans les mains de la ou des assistantes médicales, il est sage (et nécessaire) de les impliquer !
  • Varier les types de supervision. 
    • Appeler votre formateur pour confirmer une attitude, une décision, un type de prise en charge…
    • Revoir ensemble les dossiers des patients du jour (supervision indirecte)
    • Organiser une supervision directe (miniCEX par exemple) mais aussi revue d’enregistrements vidéo ou audio. 
    • Assister aux consultations d’un aîné : à part les aspects strictement médicaux, permet la mise en évidence de ses techniques de consultation ou de gestion du temps, de résolution de problème, d’analyse décisionnelle…
      Consulter à trois est une expérience très enrichissante !
  • Varier les genres de consultations (case-mix)
    En caricaturant un peu, les petites urgences finiront à la consultation de l’assistant tandis que les consultations difficiles, complexes, lourdes, seront attribuées au formateur.
    Il est donc fortement recommandé d’attribuer à l’assistant quelques patients chroniques à suivre (qui sont souvent ravis de participer à la formation des “jeunes”) et ici également, la collaboration active des assistantes médicales est décisive…
  • Utiliser un modèle de “contrat pédagogique pour guider votre apprentissage.
    Le Cursus Romand de médecine de famille recommande un modèle simplifié
Lectures pour en savoir plus

(full-text, protégés par mot de passe : asscab)

Assistanat au cabinet :
Formation post-graduée au cabinet du praticien
Nicole Ducrey Crettenand & François Pilet
Revue médicale de la Suisse Romande 2003; 123, 539-540

Aperçu pratique de l’organisation d’un assistanat au cabinet médical
Franz Marty
Primary & Hospital Care 2016;16(8):152–155

Contrat pédagogique :
Personal learning plans.
Challis M. AMEE Medical Education Guide No. 19
Medical Teacher 2000, Vol. 22, No. 3, pp 225-236

Les bases de l’enseignement en cabinet :
Clinicien enseignant en cabinet médical: méthodes d’enseignement
A. Rieder, A. Halfon-Poletti, M.-C. Audétat
PrimaryCare 2015;15(20):362–365.

Que faire d’un stagiaire dans votre consultation?
Sylvie Félix, Raphaël Bonvin, Thomas Bischoff
Rev Med Suisse 2010; volume 6. 1026-1030

(B Brinkley, 2020)